Regarder le monde autrement 

« L’extérieur est le reflet de notre intérieur » 

Personnellement, j’ai ressenti, en parallèle de l’évolution de l’état de la terre et du monde de manière globale, une sorte de besoin presque « vital » d’arriver à reconsidérer le regard que je portais sur ma vie à un moment où des évènements et expériences personnels m’y ont un peu poussé. Ils semblaient me susurrer que si j’étais, comme tout le monde, une « partie » du tout, j’avais le choix de me vivre comme une partie du problème et/ou comme une partie de la solution. Cela m’a véritablement permis de revoir ma copie ! D’arrêter de continuer à me faire croire que tout le « mal » venait de l’extérieur : un mari qui me quitte, des clients avec qui je n’ai plus envie de travailler, des problèmes d’argent, des conflits de familles etc. J’ai vu que ces prises de conscience me tendaient néanmoins quelques pièges ! Le premier a été de me mettre à culpabiliser en me disant « tout est de ma faute ». Mais non, je crois définitivement que l’enseignement n’est pas celui-là. Ces expériences, dont certaines ont été des épreuves m’ont en fait littéralement ré-éveillé progressivement à la conscience que ma vie ne correspondait pas/plus à mes rêves et à ce que je désirais au plus profond de moi. Et que j’en étais la seule responsable ! Comme si, à chaque petit pas je me rapprochais un peu plus de moi finalement. En recontactant, notamment, ce mouvement de la vie qui part de l’intérieur pour créer notre propre réalité. J’ai redécouvert l’importance de prendre soin de moi d’abord. Ce premier pas qui nous remet au centre.

Cette relation avec soi-même, je sais aujourd’hui qu’il existe un chemin et que nous pouvons la recréer. En passant sans doute par des chemins de traverses que nous avons parfois oublié. Notre corps, notre coeur et nos émotions, notre âme sont aussi importants que notre esprit qui nous guide et nous aveugle parfois nous laissant nous perdre dans une fuite en avant pour la réussite de je ne sais quoi (une vie de famille, une carrière, une somme d’argent sur notre compte, des possessions matérielles etc.). Je me suis rendue compte que notre mental était le lieu d’où agissait notre fameux « ego ». Cet espace à qui nous avons donné, sans nous en rendre compte, la toute puissance de notre existence. Je me suis aperçue que c’était LUI (!), cet ego qui me faisait mal réagir lorsque quelqu’un venait taper dans le mille de l’une de mes blessures. C’est lui aussi qui nous fait résister au changement, qui nous ferme les yeux et qui nous guide dans la majorité de nos peurs, de nos conflits intérieurs et extérieurs.

Grâce à ces prises de conscience, et un désir de me rapprocher de mes rêves, j’ai pu me mettre à découvrir comment on pouvait réaligner, doucement mais surement, l’âme, le corps et l’esprit. Ce qui permet tout un chacun de se mettre sur son véritable une chemin de guérison. Et je crois que ce dont le monde a besoin aujourd’hui, c’est que nous reconsidérions pour évoluer positivement.

Grande-Fabrique-Richesses-Humanité

Il est possible d’aller mieux, de faire évoluer nos croyances limitantes, de s’émanciper de nos conditionnements du passé et de nos vieux schémas de pensée pour faire évoluer nos comportements. 

Pour cela, je me suis mise à désirer me réapproprier ma vie. J’ai travailler sur ma confiance en moi. Une confiance qui vient de l’intérieur et qui n’est plus dépendante de l’opinion des autres sur ce que nous sommes, ce que nous faisons, ce que nous pensons, ce que nous voulons. Nous pouvons aussi nous libérer de notre problème d’image de soi, lié à notre égo pour commencer à nous intéresser à l’opinion que nous avons de nous-mêmes, en sortant notamment de l’idée que nous sommes une partie du problème pour regarder en face la merveilleuse partie de nous qui contient la solution.  Plus notre confiance s’ancre depuis l’intérieur, plus nous arrivons à nous détacher, sans aucun effort, de toutes ces peurs et préoccupations du regard des autres. Croire en nous et en notre propre évolution, en nos propres capacités, c’est recommencer à croire en la vie, et s’offrir le chemin de la reconnaissance. C’est faire un pas pour s’éloigner de la souffrance d’avoir peur de ne pas être aimé.e ou reconnu.e. C’est nous réapproprier notre droit de naissance à exister et vivre la vie telle que nous l’avons rêvé.  Est-ce que cela est facile ? Je dirais non. Est-ce que cela vaut le coup ? Absolument !

Dans cette période de grands changements, chacun me parait être encouragé, si il le désir, à chercher à mieux se comprendre, se connaître pour mieux s’adapter à la vitesse dans laquelle nous vivons aujourd’hui ces changements.Pour éviter la souffrance, l’un de nos meilleurs alliés est de développer notre conscience. Autrement dit, notre présence à la vie, dans les plus petits espaces de nos vies comme dans les plus grands. Cela nous demande d’y travailler, de changer certaines de nos habitudes et de nos comportements. Par exemple, arrêter de faire 4 choses en même temps ou de faire en sorte d’être toujours débordé ! Tout cela ne peut venir que de notre décision. Aussi, si l’enjeu de l’évolution de la société est aujourd’hui planétaire, la solution se trouve en chacun.e de nous.

Chacun peut contribuer au mouvement d’éveil des consciences et le soutenir. « De la richesse intérieure de chacun dépendra le devenir de l’humanité ».

Faites-vous connaître ! 

Sensibiliser, éveiller les consciences et diffuser de nouvelles connaissance pour permettre l’accueil du nouveau monde au coeur de notre propre réalité

Créateurs de pensées innovantes ; Eveilleur.euse.s de conscience ; Conférencier.ère.s ; Thérapeutes holistiques ; Citoyen.ne.s et/ou Elu.e.s éveillé.e.s etc. Nous avons besoin de vos partages d’expériences et de vos paroles éclairantes et souvent réconfortantes. Enrichisons-nous mutuellement, aidons à cultiver la curiosité, faisons-nous grandir en conscience et aidons-nous à découvrir toutes les richesses extraordinaires du fonctionnement de l’être humain.  Nous en savons déjà beaucoup mais tellement peu par rapport à nos infinies capacités : comment fonctionnent nos énergies, nos émotions, quelle est l’origine de nos comportements, comment guérir de nos peurs, de nos malaises et de nos insatisfactions ? Nous avons une histoire, mais nous sommes tellement plus que nos histoires.

Il y a tant à connaître, à découvrir, à savoir et à expérimenter. Tout est enseignement. Nous sommes tellement plus que nos histoires personnelles. Tellement plus grand, tellement plus puissant que nous pouvons même l’imaginer à cause de manières de penser qui nous ont emprisonnées.

Libérons-nous de nos chaines et de ce qui nous conduit à la morosité. La vie est reliée à quelque chose de bien plus grand que nous. Certains parlent de l’Univers, du Divin, de la super-conscience, de Dieu etc. Chacun utilise le terme qui lui convient. L’important reste de faire la paix avec l’être spirituel que nous sommes à la naissance. Cessons de croire que c’est notre apparence, nos possessions, notre argent ou nos multiples actions pour sauver le monde qui vont nous donner le droit ou une valeur pour exister. C’est par ce chemin de re-connexion à notre origine que nous pourrons nous ouvrir à la compréhension de notre essence et du véritable sens de l’existence. Très jeune, nous l’avons oublié. Reprenons contact avec cette origine où rien n’est séparé et qui a gravé au plus profond de notre être les secrets du bonheur, de la joie et de la félicité. Une sensation de se sentir uni et complet comme on est.

Blog-la-grande-fabrique-christian-tal-schaller-Irene-grosjean-CoronavirusRevenir chez soi

Certains d’entre vous ont sans doute eu le sentiment que le chemin avait été long ! Pour d’autres, il vous parait encore long. Mais quelle BENEDICTION d’oser se ré-interroger avec humilité et sincérité sur ce qui est vraiment important dans nos univers familiaux, professionnels, de couple etc. Qu’est-ce que représente finalement la réussite pour nous ?

L’éveil est un chemin. Il demande donc de s’y consacrer pleinement et d’y travailler !

Comment purifier et évacuer de notre réalité ce dont nous n’avons plus besoin si nous ne faisons aucun effort pour mobiliser et développer de nouvelles énergies positives, pour éveiller notre conscience en s’ouvrant à l’idée que nous sommes propriétaires à 100% de notre vie. Comment pouvons-nous accéder au bonheur d’Etre dans ce monde et à la félicité si nous ne nous intéressons jamais à nos blessures et si nous ne nous libérons pas de ce monde d’illusions dans lequel nous nous sommes progressivement perdu.e.s ? Nous avons sans aucun doute un chemin de guérison à mener. Tout le monde est concerné. Cela ne veut pas dire que ce chemin doit être souffrances et désespérances. Il peut se faire en douceur et dans la bienveillance.

Si vous avez fait le chemin, un bout de chemin ou si vous en êtes au prémisse, peut importante. Ce serait tellement enrichissant que vous puissiez nous partager vos expériences.

Aussi, si vous souhaitez être renseigné.e, accompagné.e ou diffusé.e, faites-vous connaître, laissez-moi un message, je serais heureuse de faire votre connaissance et de pouvoir relayer et diffuser vos informations (non commerciales).